Accueil > Actualité > Futurs Projets de coopération franco allemands sur Kolokani > Le comité de jumelage de Viroflay en visite à Hassloch : Die Rheinpfalz (...)
 

Le comité de jumelage de Viroflay en visite à Hassloch : Die Rheinpfalz revient sur la mission d’octobre 2018 de la délégation franco-malienne en Allemagne.

 

La « Förderverein Kolokani » pilotée par Gerold Mehrmann à Hassloch, son groupe partenaire français « le Groupe Mali - Viroflay » conduit par Brigitte Ragusa et le coordinateur malien de l’ « Association du Jumelage Kolokani (AJK) » Kassim Touré ont fait le point sur l’avancement des projets de coopération dans le cercle de Kolokani.

De nombreux membres du jumelage étaient présents en ce week-end du 20 octobre à Hassloch. Seul Diadji Diafing Diarra, président de l’AJK et président du Conseil de Cercle de Kolokani, n’a pu se rendre à Hassloch faute de visa reçu à temps, au grand regret des partenaires franco-allemands.

C’est sans lui que les membres du jumelage ont toutefois fait un point sur les projets qui concernent notamment l’eau, la santé et l’éducation. Une conférence Skype a cependant permis de travailler avec ce dernier.

Gerold Mehrmann a exprimé ses interrogations sur le démarrage du projet de construction du nouveau CSCOM (centre de santé) à Doubala. "Nous serions très heureux si nous pouvions commencer les travaux au début du mois de décembre ", a-t-il déclaré. Le village de Doubala appartient à la municipalité de Sagabala, dans le Cercle de Kolokani au sud-ouest du Mali. Le Cercle comprend dix communes et compte 234 000 habitants. 1 700 villageois vivent à Doubala.

Le nouveau centre de santé communautaire vise à améliorer les soins de l’ensemble de la population, dont le dépistage précoce des maladies, la vaccination et le suivi des femmes enceintes et des enfants.

Gerold Mehrmann a rappelé que la demande de financement pour la construction du centre, qui peut être mise en œuvre pour 117 000 euros, a été présentée au ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) il y a plusieurs mois.

Sur place, Kassim Touré assure la coordination de la préparation du projet et suit de près son avancement depuis 16 mois. Il fournit à ses partenaires français et allemands les informations requises sur la situation locale.
Depuis 2015, le pays a déclaré l’état d’urgence suite aux attaques terroristes.

De son côté et pour les projets français, Brigitte Ragusa souligne également l’importance de suivre de près le financement des projets en raison de la corruption "qui reste malheureusement un problème majeur au Mali". Les membre du « Groupe Mali » de Viroflay dont Monique Thomasset et Jean-Baptiste Luciani, assistent Kassim Touré dans ce suivi des finances.

Les projets financés par la France ont souvent trait à l’éducation et l’hydraulique. C’est ainsi que le Groupe Mali – Viroflay a financé en 2018 des travaux pratiques scientifiques (électricité) à destination des jeunes des collèges et lycée de Kolokani.

De même, un forage a été réalisé afin de permettre aux élèves de l’école professionnelle de Kolokani d’une part d’avoir accès à l’eau potable et d’autre part de réaliser des travaux pratiques dans les métiers qu’ils apprennent : la plomberie et la maçonnerie.

Compte tenu du fort débit de ce forage, la population des alentours profite également de cet accès à l’eau, le réseau d’eau potable de Kolokani étant malheureusement insuffisant.

« Aider les gens à s’aider soi-même », c’est l’ambition du jumelage, comme le souligne Gabrielle Bouyssou, membre de longue date du « Groupe Mali » à Viroflay et citoyenne d’honneur de Haßloch depuis 2016.

OpenDocument Text - 4.5 Mo
   
 
 
Dans la même rubrique

© 2011 - VIROFLAY - Tous droits réservés