La vie à Kolokani (fr)

 

En février 2004, les membres du Comité Kolokani de Haßloch et le Groupe Mali de Viroflay se sont rendus
au Mali. Parmi eux se trouvait Kenn Schwarzbart, architecte de Neustadt qui décrit, entre autre, la vie des
habitants de Kolokani de la manière suivante (extrait des Heimatblätter de 2006) :

La vie domestique se passe dans la
cour. C’est là, à l’extérieur, que sont
effectués tous les travaux et gestes
de la vie quotidienne tels que la
préparation et la consommation des
repas et la lessive. A la place de nos
cuisines techniquement très équipées
avec frigo, four, micro-ondes et
autres équipements, il y a quelques
casseroles, il y a des feux ouverts
traditionnels alimentés par du bois
que l’on pourrait acheter, mais qui,
pour des raisons économiques, est
ramassé dans la brousse. Des seaux
multicolores et des bassines en fer
blanc remplacent nos machines à
laver la vaisselle. Globalement, leur
outillage est très sommaire ; une
simple planche à découper faciliterait
le travail des femmes. Tous les
jours, elles sont occupées pendant des heures à préparer les repas pour leurs familles, parfois très nombreuses.
Cela commence déjà par aller chercher de l’eau, ce qui exige en règle générale un déplacement au
puits le plus proche pour extraire de la terre, à la force du poignet, l’eau indispensable à la vie. Le transport
force le respect des Européens. Le seau rempli d’environ 20 litres d’eau est soulevé et déposé sur la tête,
où il demeure, en équilibre, jusqu’à chez elles. Les mères transportent leur petit dernier toujours et partout
sur le dos, peu importe qu’elles soient en train de faire la lessive ou la cuisine, qu’elles cherchent de l’eau,
portent des charges, travaillent ou dansent. Une femme malienne a en moyenne entre cinq et dix enfants.
En dépit de leurs conditions de vie très modestes et très pénibles aux yeux des Européens, l’ouverture
d’esprit, la curiosité et la joie de vivre, avec lesquelles les habitants ont accueilli les visiteurs « exotiques »
venus d’Europe étaient impressionnantes.

   
 
 
Dans la même rubrique

© 2011 - VIROFLAY - Tous droits réservés