Accueil > Nous Connaitre > Historique des Groupes Mali des 3 communes > Haßloch > Association de soutien à Kolokani (fr)
 

Association de soutien à Kolokani (fr)

 

En juillet 2010 a été créée à Haßloch l’association « Soutien à Kolokani » avec vingt membres (les projets
d’aide à l’Afrique ne sont subventionnés par des fonds publics que s’il existe une association pour servir
d’initiateur de la demande et de récipiendaire des fonds). En octobre 2010, le président de l’association
« Soutien à Kolokani », Gerold Mehrmann, a visité cette région du Mali, pour s’informer sur place et se faire
une idée des projets en cours. Le premier grand projet de l’association « soutien à Kolokani » pourrait être
un système d’arrosage par goutte à goutte destiné à un périmètre maraîcher de Zirablécoro. L’installation
est destinée à soulager dans leur travail plus de 40 femmes et à économiser d’importantes quantités d’eau.
Jusqu’à présent, chaque femme s’occupait de sept plate-bandes qui doivent être arrosées tous les jours
avec l’eau de dix arrosoirs tirée de deux puits. D’autres petits projets correspondants à un investissement
d’environ mille euros chacun, pourraient être soutenus par des associations locales, à Viroflay comme à
Haßloch.

Au nom de l’association « Soutien à Kolokani », le président a dispensé une première aide au village de
Tienbougou lors de sa dernière visite en octobre 2010 en achetant, pour 50 €, un lit d’accouchement pour
la maternité, terminée en 2010. Les presque 1 900 habitants du village l’avaient construite par leurs
propres moyens. Mais l’argent ne suffisait plus pour l’équiper, c’est pourquoi la salle d’accouchement était
restée « non meublée ». Tienbougou est situé près d’une rivière, et pendant la saison des pluies il reste
coupé du pays pendant des mois. Pendant cette période les femmes ne pouvaient se rendre à la maternité
pour y accoucher. De plus il y a une croyance qui dit que les enfants qui ne sont pas nés au village doivent
mourir à leur retour et ne peuvent donc pas y revenir avant l’âge de trois mois, raison de plus de construire
une maternité pour eux. Pour la naissance d’un enfant à la maternité, les parents sont appelés à verser
trois euros.

   
 
 
Dans la même rubrique

© 2011 - VIROFLAY - Tous droits réservés